Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BANGUI: DECLARATION DU COLLECTIF « TOUCHE PAS A MA CONSTITUTION »SUITE AU VERDICT DE COUR CONSTITUTIONNELLEDE TRANSITION

par LEXPRESSIONCENTRAFRIQUE 27 Janvier 2016, 10:48 Politique

BANGUI: DECLARATION DU COLLECTIF « TOUCHE PAS A MA CONSTITUTION »SUITE AU VERDICT DE COUR CONSTITUTIONNELLEDE TRANSITION

Déclaration du Collectif « Touche pas à ma Constitution »suite au verdict de Cour Constitutionnellede Transition et la réorganisation des élections législatives.

Le Collectif « Touche pas à ma Constitution » prend acte du verdict rendu par la Cour Constitutionnelle de Transition et rejette en bloc la proposition de la date du 14 février 2016 faite par l’Autorité Nationale des Elections pour la réorganisation des élections législatives.

En date du 25 Janvier 2016 la Cour Constitutionnelle de Transition a rendu son verdict relatif aux résultats des élections groupées du 30 décembre 2015.

Il ressort de cette décision rendu par la Cour que les deux anciens Premiers Ministres Anicet Dologuélé et Faustin Touadera sont autorisés d’aller au second tour de la Présidentielle. Cependant, la Cour annule totalement les résultats des élections législatives au motif des graves irrégularités constatées pendant le déroulement des scrutins législatifs.

Le Collectif « Touche pas à ma Constitution », prend acte du verdict rendu par les membres de la Cour concernant l’élection Présidentielle, mais rejette en bloc la nouvelle proposition de la date du 14 février 2016 qui vient d’être faite via la presse par l’Autorité Nationale des Elections pour la tenue des élections législatives et demande à cette Institution de revoir sa proposition irréaliste.

Par-ailleurs, le collectif dénonce surtout l’amateurisme, le dysfonctionnement et les graves irrégularités constatées pendant le déroulement de ce scrutin et exige de l’Autorité Nationale des Elections de faire preuve de compétence, de rigueur et de transparence afin d’éviter les multiples contestations durant ce second tour de la présidentielle et pendant la réorganisation des élections législatives.

Enfin le Collectif, rend un vibrant hommage au peuple Centrafricain pour sa détermination très remarquable de revenir à la légalité Constitutionnelle.

commentaires

Haut de page