Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lu pour vous: Droit de réponse de Lionel ZOUMIRY au journal l'Agora

par LEXPRESSIONCENTRAFRIQUE 10 Mars 2016, 07:29 Lu Pour Vous

En quoi la vie de quelqu'un qui jouit de sa liberté peut intriguer un confrère aigri qui passe le clair de son temps à épier les faits et gestes. un comportement indigne, puéril et saugrenu que la corporation des journalistes reproche aujourd'hui à un certain sinistre Gueye, Rédacteur en chef depuis sous peu du quotidien l'Agora qui fait feu de tout boit pour ne plaire à la Direction de Publication du journal. Rien d'autre. la démission du journaliste reporter Lionel Zoumiry pour des raisons de convenance personnelle est devenue un sujet de préoccupation qui donne de l'insomnie à certain de ses confrères, notamment Gueye et Jonathan Zokoué qui n'ont pas la peine de se rapprocher auprès de l'intéressé pour comprendre la profondeur de ses idées et la motivation de sa décision. Dans la vie, il faut savoir séparer le bon grain de l'ivraie. En d'autres termes, l'homme se fixe des priorités et les assume en toute liberté. Pour être plus précis, l'ainé du confrère Zoumiry en formation en Chine lui confie la gestion du journal Palmarès et lui-même à des ambitions. L'ambition d'un journaliste est de créer un organe de presse et en ce qui concerne Lionel Zoumiry, il est également correspondant national des chaines internationales et le désormais Directeur de publication du Quotidien "Le Changement". Ce qui ne lui donne pas assez de temps pour se disperser.

Le Journalisme est un métier qui nécessite la concentration et la précision dans la conception. Donc, il a des lourdes charges à gérer. En outre, il n'est pas lié par un quelconque contrat de travail qui l'obligerait à fournir des explications par une lettre de démission. Dans le cas d'espèce, une absence prolongée équivaut à une démission tacite et il appartient à l'employeur de notifier à l'agent son licenciement. Aussi, il peut écoper une sanction au prorata des sanctions prévues par la convention collective.

Pourquoi le Rédacteur en Chef lui en veut ? Surtout que durant l'exercice de sa fonction, il ne s'est pas rendu coupable de vol ou de détournement des fonds et biens de l'entreprise ni en se comportant en pugiliste au sein de la rédaction. En plus, il est malsain et inconfraternel de verser son venin sur un confrère pour des raisons inavouées. Les dispositions de l'Ordonnance N° 05/002 relative aux droits et devoirs des journalistes sont allègrement violées par le Rédacteur en chef qui serait certainement un novice qui ne maitrise pas les textes qui régissent le fonctionnement de la presse en République Centrafricaine. Sa propension à nuire à Lionel Jospin Zoumiry pourrait avoir des justifications ailleurs. il se pourrait que nous ayons des problèmes personnels à régler que j'ignore. Mais lui, il choisit la voie qui lui convient en portant l'affaire sur la place publique. Il le fait curieusement par la presse interposée. Et c'est bien dommage.

Lionel Zoumiry

commentaires

Haut de page