Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Difficiles conditions d'études des étudiants centrafricains en Chine

par LEXPRESSIONCENTRAFRIQUE 7 Juin 2016, 12:08 Education

Difficiles conditions d'études des étudiants centrafricains en Chine

La Chine est l'un des pays qui accueillent massivement les étudiants centrafricains sur leur sol. En tout on compte plus de quatre vingt dix (90) étudiants centrafricains présents dans plusieurs universités chinoises.

Explications

Même si ce géant asiatique leur offre tout ce qu'il faut pour un vivre-mieux, ces étudiants ne cessent de traverser des moments difficiles. Tout d'abord il faut souligner que les étudiants centrafricains en Chine ne bénéficient pas tous d'une même bourse. Il y a ceux qui sont bénéficiaires de la bourse nationale c'est à dire qu'ils dépendent directement du gouvernement centrafricain. Secundo, la catégorie des bénéficiaires de la bourse de coopération qui est octroyée directement par le gouvernement chinois. Cependant, la troisième catégorie vise ceux qui touchent à la fois les deux bourses. Toutefois, certains étudiants centrafricains ne perçoivent aucune bourse et donc dépendent entièrement de leurs parents.

D'où viennent les difficultés ?

La vie de ces étudiants s'apparente à celle des diplomates centrafricains en poste à l'étranger. Ceux ci sont contraints à de multiples dettes afin de pouvoir joindre les deux bouts. Les bourses sont payées à fines gouttes et de fois ils passent deux, trois ou plusieurs années en Chine sans toucher leurs bourses. " Je pleure quand je me mets à vous expliquer nos situations. Nos bourses nationales sont payées difficilement. Nous passons souvent des années sans jamais espérer voir une bourse. C'est au retour au pays que nous devons nous battre pour percevoir ou non ces bourses" nous explique l'étudiant Kim Soumapkra (le vrai nom est caché) vivant a Pékin. Alors que d'autres crient a la mafia au sein même de la direction des bourses ou encore dans l'ANECA (l’Association Nationale des Etudiants centrafricains : Ndlr). " Nous pointons du doigt certains responsables de la direction bourses et de l'ANECA qui octroient des bourses par complaisance. Cela est injuste", martèle un autre visiblement très en colère. Mais au delà de toutes ces difficultés, nous remarquons qu'il y a solidarité parmi ces étudiants.

Le mutisme du gouvernement

Malgré plusieurs plaintes adressées a son endroit, le gouvernement serait resté tout droit dans ses bottes. Aucun membre du gouvernement que ça soit au temps du régime défunt ou celui d'actuel n'aurait effectué une tournée pour consoler ces compatriotes étudiants. Or, un membre de l'actuel gouvernement contacté parle des efforts permanents dans ce sens.

La détermination et le sens du patriotisme

Le calvaire des étudiants centrafricains en Chine est loin d'affecter leur détermination au travail ni leur sens élevé de l'amour de la patrie. Ils ne cessent d'organiser des festivals pendant lesquels la culture centrafricaine est valorisée. Au mois de Mai dernier, une grande soirée culturelle était organisée à Shanghai où ces jeunes ont su réserver a la Centrafrique la grande place qui est la sienne. Toutefois, il n'est jamais tard pour faire. La direction des bourses et le gouvernement devront sans tarder déployer des efforts pour trouver une solution a ces problèmes. "Quant au gouvernement chinois, nous ne saurons le remercier pour ses multiples efforts à notre endroit" conclut notre interlocuteur.

Saint Regis Zoumiri, Beijing

commentaires

Haut de page