Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lu Pour Vous: Centrafrique-Escroqueries financières : Un récidiviste réputé enfin sous les verrous

par LEXPRESSIONCENTRAFRIQUE 26 Juin 2016, 11:09

Lu Pour Vous: Centrafrique-Escroqueries financières : Un récidiviste réputé enfin sous les verrous

Au début de sa prise de fonction après les élections, l’on se doutait de la capacité réelle du Président Touadera à mettre fin a l’impunité. Mais au fur et a mesure, l’espoir commence a renaître.

Les nouvelles autorités de Bangui savent finalement que le décollage économique de ce pays ne peut que s’appuyer sur la justice et la traque des voyous qui ne cessent de paralyser l’économie.

La Chine on le sait, est un partenaire important pour la République centrafricaine. Le gouvernement chinois ne cesse de voler au secours de la Centrafrique a travers des aides multiformes. Elle est le seul pays au monde a accueillir de nombreux étudiants centrafricains sur son pays.

En Chine, les ressortissants centrafricains sont toujours en paix vu les intérêts qui lient les deux pays.

Il n’y a pas longtemps, l’on parlait d’une scène d’escroquerie semblable a un film de fiction s’est produite a Bangui. Un homme d’affaires chinois a été victime d’escroquerie. L’homme va perdre plusieurs millions de FCFA. Dans la foulée, des noms ont été cités dans celui du très controversé Daniel Nzewe. Personne n’est sans savoir que ce dernier n’en est pas a son premier forfait. De l’ANECA a la société Moov en passant par la socatel, pour ne citer que ça, l’homme a toujours brillé par la cleptomanie, le vol et le détournement. Comme si cela ne lui suffisait, il préfère joindre à ses bévues, l’orgueil démesuré.

Daniel Nzewe on le sait, n’a jamais été un bon garçon. Comme les voleurs et les pilleurs sont rois en Centrafrique, il réussit toujours a se faire une place dans l’administration. Comme s’il le faisait avec la complicité et la bénédiction des autorités de la place. On se souvient qu’après la nomination de SMS a la primature, le sulfureux Nzewe ne cessait de rendre visite au nouveau PM. C’est une habitude connue de tous.

Il pensait réussir comme au temps de l’ancien premier ministre André Nzapayeke.

Mais aujourd’hui, l’histoire nous montre clairement que de tels types d’hommes n’ont pas leur place dans la société.

Ce récidiviste, qui a passé une bonne partie de sa vie en prison mais sans jamais purger sa peine, a cause de la mafia de la justice centrafricaine, est pour une unième fois sous les verrous avec un certains Rombebe.

L’homme d’affaires chinois a lui même décidé de ne pas laisser l’affaire. Avec ses contacts, il compte aller jusqu’au bout de son projet en Centrafrique. Un projet qui peut aider l’État et la population locale.

Au niveau de l’Assemblée nationale, les démarches sont en cours pour la levée d’immunité d’un autre detourneur et avide Thierry Vackat qui lui aussi, a toujours évolué dans de sales affaires.

En tout état de cause, les autorités centrafricaines ont du pain sur la planche. Si l’on veut vraiment sortir de l’ornière, commençons d’abord a appliquer la justice pour tous. Si cette justice demeure celle des puissants, la Centrafrique ne pourra faire un pas en avant et ceux qui se disent puissants auront ça sur leur conscience.

Chedly Joukov

Source: ANI

commentaires

Haut de page