Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Centrafrique: Communiqué de Presse du collectif «Touche pas à ma Constitution »

par LEXPRESSIONCENTRAFRIQUE 11 Janvier 2016, 11:25 Politique

Centrafrique: Communiqué de Presse du collectif «Touche pas à ma Constitution »

Communiqué de Presse N°001/2016

Le Collectif «Touche pas à ma Constitution » prend acte de la décision rendu par l’ANE et exhorte tous les candidats qui ont été lésés pendant ces scrutins d’introduire leurs requêtes à l’appréciation du Juge Constitutionnel et appelle au calme.

Après une longue période de souffrance et d’instabilité institutionnelle dont le peuple est victime, le peuple centrafricain uni vient de prouver devant le monde entier sa volonté de revenir à la légalité constitutionnelle.

Afin de mettre en exécution cette volonté manifeste de revenir à la normalité constitutionnelle en date du 30 décembre 2015 le peuple Centrafricain s’est massivement rendu aux urnes dans l’intérêt supérieur de la nation afin d’élire dans la grande dignité et la sérénité nos futurs décideurs ; suite à l’opération de ces scrutins, l’Autorité Nationale des Elections, par la voix de sa Présidente a rendu le 07 Janvier 2016 le résultat provisoire de l’élection présidentielle en proclamant respectivement les deux anciens Premiers Ministres Anicet Georges DOLOGUELE et Faustin TOUADERA ayant comptabilisés plus de voix contrairement aux autres candidats

Le Collectif« Touche pas à ma Constitution », membre de la Société Civile qui milite pour le retour à la légalité constitutionnelle prend acte de la décision et salue surtout le courage et la maturité de nos compatriotes qui ont démontré leur attachement à la culture de la démocratie.

Dans l’attente de la sentence qui sera rendue par la Cour Constitutionnelle, le Collectif demande dès maintenant à l’Autorité Nationale des Elections de prendre des mesures nécessaires afin de faire montre de professionnalisme et corriger surtout les carences constatées durant ce premier tour pour éviter toutes formes d’irrégularités pendant la tenue du second tour.

Le Collectif exhorte tous les Candidats qui ont été lésés pendant ces scrutins d’introduire leurs requêtes à l’appréciation du Juge Constitutionnel et appelle au calme.

Vive la République Centrafricaine,

Vive le retour à l’ordre constitutionnel,

Vive le Peuple Centrafricain uni et déterminé.

Fait à Paris, le 11. Janvier 2016.

Le Coordonnateur Général.

Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG

commentaires

Haut de page